Soyez visible sur Google grâce au bon contenu SEO

Trouvez régulièrement et automatiquement de nouveaux clients grâce à une stratégie de création de contenu optimisé SEO. Vous voulez savoir comment ça marche ? Lisez l’article !

Pourquoi vous êtes invisible aux yeux de vos prospects ?

Quel propriétaire d’entreprise ne rêverait pas d’une machine à trouver des clients ?

Imaginez, ce sont les prospects qui viennent à vous d’eux-mêmes, ils vous contactent, votre carnet de commandes se remplit tout seul et vous pouvez vous concentrer sur votre vrai métier plutôt que sur la prospection, rébarbative et monotone.

Vous comptiez sur votre site web pour remplir cette tâche, mais vous vous rendez compte avec le temps qu’il est presque invisible sur Google et qu’il ne vous ramène pas un seul client. Pire, il vous coûte de l’argent. C’est normal. En tout cas, c’est fréquent.

Pourquoi le responsable est votre site …

La plupart des entrepreneurs, lorsqu’ils démarrent leur activité, essaient de minimiser les coûts, et vont investir dans “un simple site vitrine”, le mois cher possible, en pensant que ça suffira à leur offrir de la visibilité et à recevoir des appels de clients.

Mais on ne vous apprend rien, la concurrence est rude, il y a des gros poissons dans votre domaine, même à l’échelle locale, et eux aussi comptent sur leur site pour trouver des clients. Et avec eux, ça marche, car ce sont probablement eux qui apparaissent toujours en premier lors des recherches de vos clients types.

Vous êtes donc invisibilisé, alors même que vous fournissez peut-être un service de meilleure qualité, mais ça, vos prospects s’en fichent, car ils ne savent même pas que vous existez, ils contacteront l’entreprise qu’ils auront trouvé sur Google.

Les 3 premiers résultats de recherche se partagent plus des deux tiers (68,7%) de la totalité des visites.

First Page Sage, 2023

Résultat : tout le flux de prospects automatique que vous auriez pu acquérir est finalement “capturer” par vos concurrents, et ce sont eux qui remplissent leur carnet de commandes, de manière continue et automatique (cf: le titre de l’article). 

… et comment corriger ce problème ?

Heureusement, ce n’est pas une fatalité. Avec la bonne approche, vous pouvez vous aussi obtenir une part du gâteau. 

Et la bonne approche tient en 3 lettres : SEO, ou Search Engine Optimisation (Optimisation pour les moteurs de recherche). 

Le SEO est un ensemble de stratégies qui permettent à votre site (et donc à votre entreprise) d’être mieux référencé sur Google, et en fin de compte, d’avoir plus clients.

Le SEO repose sur 3 piliers fondamentaux :

  • Le contenu et les mots clés
  • L’architecture technique du site (SEO onpage)
  • L’autorité de votre site

Tous les autres conseils que vous pourriez lire, comme le fait d’avoir des backlinks, un bon taux de rebond ou de créer du maillage, rentrent dans ces catégories.

Dans cet article, on va parler de la création de contenu SEO et de la recherche de mots clés, car c’est le plus simple à mettre en place si vous avez déjà un site existant.

Vous allez comprendre ce que vous pouvez faire tout de suite pour améliorer vous-même votre SEO, et comment nous pouvons vous aider si vous voulez aller plus vite et plus loin.

Comment savoir si mon site est mal référencé ?

Avant toute chose, qu’est-ce qu’un site mal référencé ? La question n’est pas si bête.

Si vous pensez que vous êtes bien référencé parce que vous arrivez en premier lorsqu’on tape le nom de votre entreprise, vous faites erreur.

Google va naturellement vous positionner en haut des résultats lorsqu’on tape le nom de votre entreprise, c’est presque automatique. Mais le but du SEO, c’est d’utiliser votre site comme un aimant à prospect.

Les personnes qui tapent le nom de votre entreprise sont des personnes qui vous connaissent déjà, que ce soit via le bouche-à-oreille, les réseaux sociaux ou autre. Donc pour elles, le travail pour se faire connaître a déjà été fait d’une façon ou d’une autre, et votre site n’y est pour rien.

Pour savoir si votre site est mal référencé, il faut donc déjà savoir sur quelles recherches il n’apparaît pas alors qu’il devrait. Il faut donc dans un premier temps définir quels sont les mots clés pertinents pour votre site.

Comment choisir les bons mots clés ?

Imaginons que vous ayez une salle de musculation “Super Gym” à Dijon, vous voudrez probablement apparaître sur des recherches comme : 

  • salle de sport Dijon
  • musculation autour de Dijon
  • fitness Dijon

Ce sont les premiers exemples qui viennent en tête, mais dans une vraie stratégie SEO, on se base sur des données réelles pour connaître les mots clés exacts que recherchent vos prospects, pour trouver des entreprises comme les vôtres !

Ce schéma “activité + ville” est en général assez concurrentiel, c’est-à-dire que beaucoup de personnes font cette recherche, on parle d’un “volume de recherche” élevé.

Peu importe votre domaine, si on met de côté Google My Business et les résultats sponsorisés (la pub), les sites qui arrivent à être bien référencés sur ces recherches vont attirer la majorité des visiteurs potentiels.

Comme on le voit, sur les recherches très concurrentielles, ce seront souvent les “gros poissons”, c’est-à-dire les franchises et grandes entreprises, qui apparaîtront en premier et ce quelque soit votre métier.

C’est normal, ils ont une excellente autorité aux yeux de Google. On parlera de l’autorité dans un autre article, mais globalement, c’est une métrique qui estime à quel point votre site fait figure de référence pour tel ou tel mot clé selon Google. C’est le pilier le plus difficile à travailler dans une stratégie SEO.

Comment faire lorsqu’on est une petite entreprise indépendante ?

Ce n’est pas une fatalité, une salle de sport indépendante avec une très bonne stratégie de contenu pourrait très bien se faufiler en haut des résultats de recherche. Ça demandera simplement plus d’efforts, et une stratégie parfaitement bien ficelée. Dans ce cas, passer avec un expert est primordial.

Il faut aussi préciser que nous avons supprimé les résultats Google My Business de la capture d’écran. Google My Business, lorsqu’il est bien utilisé, est un excellent moyen de bien ranker sur Google lorsqu’on est une entreprise plus modeste, tout en continuant de cibler des mots clés concurrentiels.

Mais il n’y a pas que les requêtes concurrentielles qui peuvent vous apporter des visites…

Les mots clés de longue traines

Les recherches concurrentielles sont, justement, très concurrentielles. Il est important de se référencer dessus, car c’est la base pour vous trouver, mais il y a aussi des recherches avec d’autres mots clés, plus subtils, moins courants, sur lesquelles il sera beaucoup plus facile de vous référencer.

De vous-même vous pourrez trouver quelques idées, on vous renvoie à notre article pour trouver des idées de mots clés gratuitement.

Un exemple de recherche plus subtile pourrait être :

  • Cours collectif CrossFit Dijon

Comme vous le voyez, ce genre de recherche un peu plus précise et nichée (on parle de recherche “longue traine”) va référencer des sites beaucoup plus modestes, et pourtant l’intention derrière la recherche est la même : la personne veut trouver une salle de sport à Dijon, c’est donc un client potentiel pour vous

Il est donc primordial de créer des pages qui cibleront suffisamment bien ces mots clés un peu plus nichés pour apparaître sur ces recherches, car leurs concurrents, les fameux gros poissons, y sont souvent absents.

C’est une super opportunité pour récupérer un maximum de trafic.

Certes, le nombre de visites potentielles est moins élevé, mais si vous apparaissez systématiquement dans le top 3 sur un grand nombre de recherches nichées, ça vous apportera tout autant (si ce n’est plus) de visites.

Ne faites pas l’erreur inverse de sélectionner des mots clés ultras nichés que personne ne tape. Il faut trouver le bon compromis entre volume de recherche / concurrence sur le mot clé.

Les articles qui répondent à une question

Une stratégie complémentaire consiste à savoir quelles questions se posent vos prospects, et y répondre.

Si nous reprenons l’exemple “Cours collectif CrossFit Dijon”, c’est très clair, la personne recherche une salle de sport, mais il y a des recherches encore un peu plus subtiles, qui ne témoignent pas d’une envie d’achat direct, mais qui répond à un besoin d’information dans le même domaine. Par exemple : 

  • Exercice musculation maison contre le mal de dos

Sur ce genre de recherche, on voit par exemple que Décathlon s’est positionné en créant du contenu qui répond à la question. C’est donc une visite gagnée pour Décathlon et qui ne sera pas laissée aux autres sites.

Même si Décathlon ne vend rien directement sur cette page, vous pouvez être sûr qu’ils en profiteront pour vanter les mérites de leur produit et glisseront un ou deux liens pour acheter un de leur article qui soulage le mal de dos.

La personne n’était pas venue pour acheter quelque chose, mais l’article de Décathlon aura su l’attirer sur son site.

Et notez bien que la personne n’aura à aucun moment tapé “decathlon” dans sa recherche. Et pourtant, elle aura visité leur site et trouvé ce qu’elle cherchait. Une fois arrivé sur le site, Décathlon peut rentabiliser cette visite comme ils veulent, et pourront peut-être même la transformer en cliente (mais ça, c’est encore une autre histoire !). 

Vous devez faire la même chose : avoir beaucoup de contenu, qui répond à toutes les problématiques possibles de vos prospects, et à toutes les recherches qu’ils sont susceptibles de faire.

La quantité est tout aussi importante que la qualité, car chaque sujet que vous n’aurez pas traité avec un contenu adapté sera autant de visiteurs et de clients potentiels que vous laisserez à vos concurrents.

Dans une stratégie SEO efficace, on définit un arbre de priorité des contenus qui doivent être créés en priorité en fonction du volume de recherche et du trafic potentiel que cela pour rapporterait.

La valeur ajoutée d’un spécialiste SEO

C’est là qu’un spécialiste SEO devient indispensable. Chez Partenaire du Web, on dispose de tout un tas de process et d’outils professionnels, qui nous permettent de trouver d’autres mots clés sur lesquels vous référencer.

Nous avons des outils qui nous donnent des données réelles et nous permettent de créer la stratégie de contenu gagnante pour dépasser vos concurrents sur Google et générer un maximum de visites.

Nous pouvons :

  • Trouver des nouvelles idées des mots clés
  • Savoir exactement ce que recherchent vos prospects et comment être visibles sur ces recherches
  • Analyser le volume de recherche et la difficulté de ces mots clés pour se référencer
  • Analyser qui sont vos concurrents, quels mots clés fonctionnent bien chez eux et sont manquants chez vous
  • Etc.

Bien que vous pouviez réaliser vous-même du contenu SEO en autonomie sur votre site, en travaillant avec des professionnels vous ne perdrez pas de temps a tester des stratégies hasardeuses et vous aurez des résultats beaucoup plus rapidement.

Si vous envisagez de faire appel à un référenceur, le plus tôt sera le mieux. Le remaniement de votre site ou le lancement d’un nouveau site constitue généralement le moment idéal pour en recruter un. Ainsi, vous et votre référenceur pouvez garantir la conception d’un site adapté aux moteurs de recherche dès le début. Toutefois, un référenceur efficace permet également d’améliorer un site existant.

Google Search Central

Comment savoir si tel sujet mérite d’être traité ?

Revenons à notre recherche sur les exercices de musculation contre le mal de dos. Est-ce que notre salle de sport à Dijon aurait eu un intérêt a créer un article qui traite des exercices de musculation pour combattre le mal de dos ?

Ça dépend.

  • Non, car une salle de sport indépendante a intérêt a cibler des personnes à proximité de sa salle et non à pas l’autre bout de la France. Donc même si l’article génère des visites sur votre site, ce n’est pas forcément les visites qui lui rapporteront de l’argent (on debunk ça juste après).
  • Par contre, en fonction de son business model, elle pourrait très bien vendre des programmes de musculation spécialement pour renforcer le bas de dos, et donc à ce moment-là peu importe que la personne habite à Dijon ou à Marseille, c’est un client potentiel et donc il faut avoir une page qui traite ce sujet, car dans ce cas une visite = un client potentiel.

Là, vous devez vous dire :

“OK très bien, mais si moi j’ai une entreprise locale avec une zone d’attraction commerciale réduite, quel contenu je suis sensé crée pour cibler des personnes autour de moi ?”

Le cas des entreprises locales

En fait, peu importe que vous attiriez des personnes qui sont hors de votre zone de chalandise.

Bien sûr, dans l’idéal il faut trouver un moyen de rentabiliser ces visites (exemple de la salle de sport qui vend des programmes à distance) mais même si vous ne pouvez pas, avoir un grand nombre de visites va améliorer le référencement général de votre site, y compris pour les recherches locales de type “activité + ville”.

En effet, plus vous créez des pages et articles qui couvrent tous les sujets possibles autour de votre activité, plus Google va comprendre que votre site fait figure de référence dans votre domaine, plus il va vous mettre en avant, que ce soit pour des recherches locales ou non.

L’avantage des entreprises locales

Le fait d’avoir une entreprise locale (et donc une zone de prospection limitée) n’est pas un handicap, au contraire. D’un point de vue SEO, vous avez beaucoup moins de concurrents à l’échelle d’un département par exemple, donc les efforts à fournir sont moindres.

Le fait de créer du contenu qualitatif et en grande quantité (comme expliqué plus haut) va rapidement vous faire remonter dans les résultats de recherche.

En outre, si vous décidez de passer avec un professionnel, cela vous coutera également beaucoup moins cher que si vous prospectiez à l’échelle nationale.

De manière générale, les entreprises locales et/ou de niche sont faciles à bien référencer !

Comment dominer votre localité

L’astuce pour les entreprises locales va être de créer du contenu spécifique dédié pour chaque ville de votre zone de chalandise, de sorte que toutes les villes pertinentes autour de vous soient couvertes par une page de votre site.

Exemple : Vous êtes une société de nettoyage à domicile dans un petit village, prenons Viriat, dans l’Ain (01). Vous avez, comme la plupart des sites, une page “Nos services” qui liste vos différentes prestations.

Vous devriez créer une deuxième page “Nos services à Bourg-en-Bresse” qui sera spécialisée pour la ville de Bourg-en-Bresse, juste à côté, mais étant la plus grande ville du département, il y aura beaucoup plus de recherche de société de nettoyage pour la ville de Bourg-en-Bresse, et donc beaucoup plus de visites.

Le fait de créer cette page spéciale pour une autre ville fait que vous référencez votre site sur différentes villes, et vous captez une audience plus large, mais toujours à proximité de vous.

Ça vous semble tiré par les cheveux ? C’est pourtant une stratégie qui fonctionne du tonnerre depuis des années.

Il y a même plus bourrin : la création de pages pour une zone qui n’est pas desservie !

Ici, Planète Fitness et Fitness Park référencent des pages alors qu’ils n’ont même pas de salle dans la ville recherchée (Bourg-en-Bresse)

Quand vous cliquez, vous tomberez sur des pages de ce type :

En termes de SEO pur, cette pratique est efficace et va aussi aider à référencer leurs autres pages pour des zones qui, pour le coup, existent.

La preuve, si vous remontez tout en haut de cet article, vous verrez que Fitness Park était référencé en 2e position sur la recherche “Salle de sport Dijon”.

C’est cependant une technique “Black Hat“, c’est-à-dire qu’ils prennent Google pour un con. Le jour où Google s’en rendra compte, Fitness Park sera largement pénalisé.

Mais tout ça pour dire que oui, vous pouvez, et devez, créer des pages par zone de chalandise (si ce sont vraiment des zones où vous avez de la clientèle potentielle).

Attention à ne pas abuser

Maintenant, ça ne sert à rien de créer des pages pour 150 villes :

  • Vous serez pénalisé par Google qui assimilera cette pratique a du spam
  • Certaines villes n’ont pas ou presque pas de recherche, c’est donc une perte de temps

Encore une fois, un expert en SEO (comme Partenaire du Web) est capable de définir quelles sont les zones à prioriser en fonction de votre zone de prospection et aux recherches réelles de vos prospects grâce à des outils précis.

Cette stratégie est TRÈS efficace, mais nécessite une exécution parfaite pour ne pas perdre vos visiteurs et ne pas être pénalisé par Google.

Attention à ne pas simplement dupliquer des pages en faisant du copier-coller pour chaque ville, Google le détectera et vous pénalisera

La botte secrète des entreprises locales

À ce propos, nous avons chez Partenaire du Web une astuce quasi secrète pour permettre aux entreprises locales de dominer leurs concurrents sur Google et ce, sur une large zone.

On ne peut forcément pas en parler ici publiquement, mais nous serions ravis d’en discuter avec vous, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Mais maintenant qu’on sait sur quelles requêtes on veut se positionner et les pages qu’on doit créer, comment on fait concrètement pour se référencer dessus ?

Créer du contenu optimisé pour le SEO

Si demain vous créez une page qui traite des exercices à faire à la maison pour soulager le mal de dos, vous n’avez aucune garantie d’apparaître devant Décathlon, voire d’apparaître tout court.

On ne va pas détailler ici quelle structure doit avoir un article ou une page pour optimiser son référencement, ça fera l’objet d’un autre article.

Dites-vous simplement que l’objectif de Google, c’est de proposer les meilleurs résultats possibles pour une recherche donnée. Il faut donc naturellement que vous créiez le meilleur contenu possible pour ces recherches.

Comment on fait ?

Pour commencer, ça peut paraître bâteau, mais créez sincèrement un contenu de qualité.

C’est la base, Google est capable de comprendre tout de suite si votre contenu n’est pas intéressant, que ce soit avec ses algorithmes d’analyse de contenu ou bien simplement en analysant le comportement des visiteurs comme le taux de rebond (le pourcentage de visiteurs qui repartent rapidement après être arrivés sur une page).

Alors lorsque vous créez une page, demandez vous sincèrement ce que seront venus chercher les visiteurs qui tomberont dessus, et faites en sorte qu’ils le trouvent.

Pour optimiser vos performances dans les résultats de recherche Google, nous vous recommandons de créer du contenu axé pour les utilisateurs plutôt que pour les moteurs de recherche. 

Google Search Central

Ca implique un travail de compréhension de qui sont vos prospects, comment leur parler, quels sont leurs désirs, leurs craintes, comment les convaincre, comment fonctionne leurs cerveaux, trouver les bons mots, bref, comprendre sa cible.

C’est normalement la première chose qu’on fait quand on crée un business, mais il est quand même bon de le rappeler. À ce moment-là, vous aurez fait la moitié du travail.

Que doivent contenir les textes ?

Vous pouvez regardez de quelle manières vos concurrents abordent tel ou tel sujet pour trouver de l’inspiration, mais plus vous créerez du contenu original, rare et pertinent, mieux vous serez référencé.

Sur internet, tout le monde se copie, les contenus sont souvent plat et répétitif. Ceux qui jouent le jeu et créent du contenu à la fois rare et pertinent seront avantagé par rapport aux autres.

Pour le reste, on pourrait le résumer en une checklist “bête et méchante” de cases à cocher :

  • Longueur de l’article (nombre de mots)
  • Optimisation des balises méta
  • Utilisation d’un champ sémantique large autour de son mot clé principal
  • etc.

Il existe des centaines de checklists de ce genre plus ou moins exhaustives sur internet. Nous sommes en train de créer la nôtre et nous l’attacherons à cet article très bientôt.

Gardez à l’esprit que le plus important, c’est de répondre de manière pertinente à la recherche d’un utilisateur. Si l’article est intéressant, Google le rankera naturellement, le reste n’est que de l’optimisation.

Déléguez la partie rédactionnelle

Cette tâche n’est jamais la plus intéressante, et c’est celle qui vous prendra le plus de temps (NB : Constatez la longueur de cet article…).

Votre temps est précieux, et on le sait. C’est pour cela que chez Partenaire du Web on travaille avec des rédacteurs spécialisés en SEO qui peuvent s’occuper de toute la partie rédactionnelle et vous faire gagner énormément de temps.

Vous pouvez aussi chercher sur Malt pour chercher un rédacteur freelance.

Cependant, faites attention à choisir la bonne personne, la rédaction reste une expertise à part entière, il faut s’imprégner de votre sujet, se mettre à la place de votre cible, comprendre votre marché, comprendre le SEO, et comprendre le copywriting (le copywriting fera aussi l’objet d’un article dédié).

Dans le doute, contactez-nous !

Combien de contenu SEO faut-il publier, et à quel rythme ?

Pour le coup, la règle est simple : le plus est le mieux !

C’est simple à comprendre :

  1. Plus vous créez de pages et d’articles…
  2. Plus vous couvrez de sujets variés…
  3. Plus vous avez de chances que votre site apparaisse suite à une recherche Google…
  4. Plus vous attirerez de visiteurs.

C’est aussi simple que ça !

Ce n’est pas pour autant qu’il faut sortir des articles nazes à la pelle, comme on l’a vu, la qualité est aussi très importante pour être bien référencé.

Cependant, vous ne pouvez pas sortir 1000 articles d’un coup. Ça vous prendrait trop de temps, ou alors ça vous couterait trop cher (si vous déléguez).

La clé est la récurrence

Sortez régulièrement des articles et pages sur le long terme. Peu importe la quantité, il faut que ce soit régulier.

Google et les autres moteurs de recherche favorisent les sites qui sont mis à jour régulièrement, qui “vivent”.

Et même sans parler de SEO, d’un point de vue utilisateur, c’est toujours plus agréable d’arriver sur un site qui vit et qui respire la fraicheur plutôt que sur un site qui n’a pas été mis à jour depuis 5 ans et où toutes les informations sont vieilles et/ou erronées, ça ne donne pas très envie.

La récurrence permet aussi de lisser le temps ou l’argent investi pour la publication des contenus. C’est beaucoup plus simple de passer quelques heures chaque mois à créer des articles plutôt que d’y passer 3 semaines à plein temps. Et dépenser 150€ par mois est plus facile à digérer que 10.000€ d’un coup.

Combien de nouveaux contenus par mois ?

Comme on l’a déjà expliqué, le plus est le mieux.

Cependant, le rapport effort / résultat optimal dépend grandement de votre concurrence. Si vous êtes seul dans votre niche et votre localité, publier quelques articles chaque année suffit. Si vous êtes dans un marché très concurrentiel à l’échelle nationale, c’est une autre histoire.

Ordres de grandeur :

  • Seul ou très peu de concurrence : 1 à 2 contenus /mois
  • Légère concurrence: 2 à 4 contenus /mois
  • Concurrence normale : 1 à 2 contenus /semaine
  • Concurrence forte : 2 à 4 contenus /semaine
  • Concurrence très forte : 1 contenu par jour

Ce sont des ordres de grandeur, ce n’est pas à prendre pour argent comptant.

Dans un premier temps, vous voudriez savoir à quel niveau de concurrence vous êtes. Pour ça, chez Partenaire du Web, nous pouvons vous réaliser un audit gratuit pour définir rapidement l’ampleur des travaux. Ça ne vous engage à rien !

Combien ça coute ?

Le prix d’un contenu dépend de son type. S’il s’agit d’une page, c’est trop variable pour donner une fourchette. Dans le cas le plus courant, c’est-à-dire la création d’articles, les prix varient entre 100€ et 400€ par article.

Le prix dépend :

  • de la longueur de l’article (nombre de mots)
  • de la complexité du sujet
  • des recherches nécessaires à sa réalisation
  • de l’expertise de l’agence qui s’en occupe.

Un prix inférieur à 100€ sera très suspect, un article SEO efficace prend au minimum une journée entière à être rédigé, parfois même 2 à 3 jours.

Et ensuite ?

Comme vous l’avez compris, la création de contenu SEO est l’un des meilleurs moyens pour attirer des prospects qualifiés sur votre site. Vous pouvez créer le contenu vous-même, cependant, si vous pouvez vous le permettre, on vous recommande très fortement de déléguer ce travail à un professionnel.

Mais la création de contenu ne représente qu’un seul des quatre piliers fondamentaux du SEO. Nous avons également des guides pour améliorer son autorité, son UX, et les performances de son site.

Enfin, dans une stratégie web globale, le SEO n’est pas une fin en soi. Ce n’est pas les visites qui vous génèrent du chiffre d’affaires. Dans le web, tout ce qui doit orienter votre réflexion c’est l’acquisition de clients.

Si l’on prend une analogie avec un magasin physique, le SEO sert à amener les gens dans votre boutique, mais pour les convertir en clients, il y a tout un autre travail. Le SEO c’est la première étape qui permet de capter l’attention d’un prospect, la seconde consiste à l’éduquer et lui faire comprendre qu’il a besoin de votre produit, jusqu’à ce qu’il se transforme en client.

Dans un prochain guide, on expliquera comment se passe cette seconde phase dans le web. Ces deux articles seront complémentaires.